Un drôle de blog !

Et moi, et moi, et moi...

  • petitgrognon
  • Ras la toque !
  • Homme
  • cuisine humour santé gastronomie restaurant
  • Un zeste d'humour, pour épicer la sauce... et partager coups de coeur et coups de gueule, en toute convivialité !

Recherche

Recommander, merci !

Texte Libre

Paperblog

Vendredi 27 avril 2012 5 27 /04 /Avr /2012 18:00

eau du robinet - sipa

 

Faudra-t-il bientôt équiper nos robinets d’un panonceau « eau non potable » ?

On se le demande au vu des analyses scientifiques de ce précieux liquide qui circule dans les tuyauteries.

C’est qu’on trouve des choses peu courantes….dans notre eau courante.

Un vrai cocktail de formules chimiques : des pesticides, des nitrates, du sélénium…voire de l’aluminium (utilisé sous forme de sels pour rendre limpide les eaux troubles…) Evidemment, les régions où l’agriculture est la plus intensive, sont les plus touchées pour ne pas dire sinistrées. D’après UFC Que Choisir (1), deux millions de Français paieraient pour une eau non conforme aux critères réglementaires. Un million d’entre eux reçoivent carrément une eau contaminée… ! Ainsi, il ne fait pas bon boire au robinet dans le Bassin parisien (2), le Nord et la Champagne.

Certes, 97,5% des Français ont accès à une eau de bonne qualité. Encore heureux, vu que le coût du traitement est payé pour grande partie par l’usager et non par les pollueurs. Mais qui sont les pollueurs ? En ligne de mire, les agriculteurs qui arrosent plantations et terres labourables avec engrais, déjections animales, herbicides …etc…Nitrates et pesticides pénètrent dans le sol jusqu’aux nappes phréatiques ou ruissellent vers la rivière la plus proche. Vous devinez la suite quand l’eau arrive à votre robinet, après un passage obligé par les usines de traitement.

Conséquences : pas terrible pour la santé tout ça, les pesticides étant soupçonnés de favoriser l’apparition de cancers, de malformations prénatales quand ce n’est pas la maladie de Parkinson (dont souffrent bon nombre d’agriculteurs .. !)

Mais voilà que les pouvoirs publics ont trouvé la parade : pour que l’eau du robinet ne soit plus considérée comme impropre à la consommation, ils ont tout simplement revu à la baisse les normes d’insalubrité. (3) Passées quasi inaperçues, ces nouvelles normes autorisent désormais cinq fois plus de pesticides dans l’eau ! C’est ce qu’on appelle changer la graduation du thermomètre pour faire croire que la fièvre a baissé ! …

 

Petitgrognon

 

(1) Etude du 20 mars 2012 : Qualité de l‘eau potable en France : au secours !

(2) Les départements concernés : Eure et Loir, Loiret, Seine et Marne, Yonne

(3) Instruction de la direction Générale de la Santé du 9 décembre 2010, publiée au BO en février 2011.

 

Par petitgrognon - Publié dans : ras la toque - Communauté : partage
LAISSER UN COMMENTAIRE - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés